Les couches bébé sont-elles fiables ?

Par 22 mars 2018 Petits Soins

Leurs petites fesses sont enfermées dedans 24h/24 durant près de 3 années. Une raison suffisante pour s’intéresser à la composition des couches…

 Il y a un peu plus d’un an, le magazine 60 millions de consommateurs révélait dans une étude particulièrement documentée que la plupart des grandes marques de couches pour bébé contenaient des résidus toxiques. Après la révélation par ce même organisme, il y a quelques années déjà, de la présence d’un conservateur potentiellement toxique dans les lingettes nettoyantes pour bébé, cette nouvelle étude a inquiété un peu plus les parents prompts à se stresser en moins de deux quand il est question de la santé de leur enfant ! Alors, qu’en est-il vraiment ?

Tout d’abord, il faut rappeler que les bébés sont particulièrement sensibles à l’exposition aux substances chimiques car leur organisme est encore immature et en plein développement. Voilà pourquoi les rares décisions prisent par les autorités pour interdire l’utilisation de certaines substances chimiques ont concerné par exemple le bisphénol A contenu dans le plastique des biberons.

Des résidus du célèbre herbicide Round Up dans les couches !

Ce sont surtout des résidus de glyphosate –le principe actif du Round Up – ainsi que d’autres traces de pesticides, qui ont été trouvés dans les principales marques de couches. Un véritable problème quand on sait que ces substances sont classées « cancérogènes probables » par certains organismes scientifiques. On trouve dans les couches de nos bambins également des résidus de dioxines, des COV (composés organiques volatils), des traces d’hydrocarbures et surtout beaucoup de plastique ! En effet, le coton est remplacé par de la cellulose, une matière issue du bois et du plastique. Bien sûr les substances chimiques sont présentes dans une faible mesure, en dessous des seuils réglementaires. Mais problème : ces derniers n’ont pas été établis pour des couches pour bébé. Ces seuils ne sont donc pas vraiment pertinents.

Vous les croyez en coton ? Que nenni !

Le dernier scandale concernant ces petits carrés à scotch que l’on utilise de 4 à 8 fois par jour selon l’âge de notre bébé, c’est qu’il n’y a absolument aucune obligation pour les fabricants d’informer le consommateur de leur composition. Aucune raison donc pour eux de changer les méthodes de fabrication, et de limiter la présence de substances chimiques – ce qui est tout à fait possible puisque deux des marques de couches testées par 60 millions de consommateur n’en contiennent aucune… Le magazine a réussi grâce à cette étude à mobiliser l’ANSES – l’agence nationale de sécurité sanitaire – qui a lancé un rapport sur l’étude des risques des substances présentes dans les couches pour bébé. On a hâte de lire ça !

Couches bio ou lavables ?

L’alternative est-elle donc à trouver dans le bio ? Oui, c’est effectivement une bonne solution ! Dans l’étude de 60 millions de consommateurs, les couches de la marque bio Love&Green contiennent 50 % de matières renouvelables et aucune substances potentiellement à risque. A moins que le salut du siège de bébé passe-t-il finalement par les couches lavables (ce qui signifie par conséquent la fin de nos loisirs et de notre vie de couple pour cause de lessives démultipliées !!) ?

Et vous, vous êtes déjà passé aux couches lavables ? Dites moi tout ! Et si la solution était de les laisser gambader comme ça… L’ultime liberté, quoi ! 

Leave a Reply